Fiche de synthèse qualité de l’air
Cible : Qualité de l’air — Niveau de traitement : Très performant

Contexte

La serre abritera un arbre en partie centrale, on se doit notamment en hiver de contrôler l’hygrométrie de l’air de la serre. En effet un air trop sec sera néfaste pour les végétaux.

L’habitation ainsi que la serre seront ventilées, par le biais d’une ventilation double flux avec récupérateur à très haut rendement :

- Contrôle de l’hygrométrie.
- Double flux hygiénique.
- Ventilation naturelle.


Axe de réflexion H.Q.E.

Prendre garde au risque de pollution pour les produits de construction, pour les équipements et pour l’entretien des installations.

Gestion des risques d’air neuf pollué.

Ventilation double flux hygiénique avec récupérateur à très haut rendement pour chauffage, humidification de la serre et renouvellement de l’air des pièces.

Ventilation naturelle de la serre pour confort d’été afin d’éviter les surchauffes dues à la façade rideau.

Etanchéité de l’air de la maison.


Descriptif succinct

• Serre

Souhait de maintenir une température intérieure confortable.

Le chauffage sera assuré par un système double flux avec humidification en tout air recyclé.

Le renouvellement d’air sera réalisé par une centrale double flux hygiénique air neuf avec soufflage par grille linéaire de sol et reprise en partie haute de la serre.

Afin de limiter les surchauffes d’été dues aux apports solaires de la façade rideau, un système de ventilation naturelle sera installé.

La ventilation basse sera implantée dans la façade vitrée en partie haute du rez de chaussée, elle sera équipée de volets orientables qui s’ouvriront ou se fermeront en fonction de la température intérieure, la ventilation haute sera une ouverture au niveau de la toiture.


• Habitation

L’air neuf de la centrale de traitement d’air double flux hygiénique sera pris en cour anglaise, côté jardin, ce qui garantit une meilleure qualité d’air par rapport à une prise d’air neuf côté route.

Le système double flux sera équipé d’un filtre G4. Les moteurs de ventilation seront à haut rendement.

L’air neuf sera introduit dans les pièces sèches.

L’air vicié sera extrait dans les pièces humides.