Fiche de synthèse gestion de l’énergie

Cible : Gestion de l’énergie — Niveau de traitement : Très performant

Contexte

La demande du maître d’ouvrage est de réduire au maximum la consommation énergétique de l’habitation en travaillant sur l’enveloppe de l’habitation et de recourir aux énergies renouvelables.

1°) Énergie solaire :
Pour la production d’énergie électrique
Pour la production d’énergie thermique

2°) Géothermie verticale :
Pour la production d’énergie pour le chauffage

Axe de réflexion H.Q.E.

Atteindre un objectif Ubat réf. - 35 %
et Créf.- 50 % avec un C ≤ 50 kWh/m2.an

Pour prétendre au THPE 2005 et label BBC.

Assurer une température résultante sèche en hiver de 19°C, en été rafraîchir l’espace sans production de froid et réaliser une simulation thermique dynamique pour conforter l’évolution de la température ambiante.

Implanter des capteurs photovoltaïques sur le toit de la serre.

Implanter des capteurs solaires sous vide pour la production d’eau chaude sanitaire et le réchauffage de l’eau de piscine.

Récupérer l’énergie de l’air extrait de la serre et de l’habitation par un système double flux avec échangeur et moteurs de ventilation à très haut rendement.

Déshumidification de la piscine

Maintenir une hygrométrie correcte en utilisant un système de déshumidification performant par pompe à chaleur avec réchauffage de l’eau de piscine par récupération sur le condenseur.

L’isolation de l’habitation :

Menuiseries extérieures — habitation et serre en triple vitrage
UJN : 0.85 W/m2°C

Murs :
Isolant laine de bois d’épaisseur : 17.5 cm
R : 4.60 m2°C/W

Terrasse :
Isolant d’épaisseur : 20 cm
R : 5.263 m2°C/W

Plancher :
Isolant d’épaisseur : 15 cm
R : 3.947 m2C/W


Descriptif succinct

• Chauffage

La pompe à chaleur, sur capteurs géothermiques verticaux (sondes verticales ou géo sondes), exploite la chaleur souterraine du proche sous-sol depuis le niveau naturel du sol jusqu’à la profondeur de 100 mètres environ sans avoir à mobiliser l’eau des aquifères ou nappes.

C’est un mode de chauffage économique, performant et respectueux de l’environnement particulièrement adapté aux habitations.

La pompe à chaleur alimentera en eau chaude basse température des planchers chauffants de l’habitation et le ballon d’eau chaude sanitaire.

• Eau chaude sanitaire

La production d’eau chaude sanitaire sera produite en base par une installation solaire thermique à tubes sous vide. L’énergie excédentaire sera utilisée pour le réchauffage de l’eau de la piscine.

• Ventilation

Un système double flux avec récupérateur à très haut rendement couplé avec la ventilation de la serre permettra de garantir une température de soufflage d’air neuf proche de la température ambiante de l’habitation en récupérant la chaleur de la serre.

En ce qui concerne le confort d’été, le rafraîchissement sera réalisé par l’exploitation des sondes géothermiques pour alimenter en direct via un échangeur à plaques, les planchers qui seront rafraîchissants.

Une ventilation naturelle d’été de la serre est assurée par des châssis motorisés à lames de verre permettant le contrôle de la température ambiante et implantés en partie basse et haute de la serre.

• Production d’electricité

Les capteurs photovoltaïques transforment la lumière solaire en électricité.
Les panneaux de cellules photovoltaïques préservent une certaine translucidité. Le module se présente comme un panneau vitré filtrant une lumière diffuse par les interstices entre les surfaces actives. Cette particularité permet de les implanter en toiture de la serre.

Ils auront pour effet :

- de protéger contre les surchauffes et l’éblouissement,
- de produire de l’électricité et de diffuser une douce lumière.


Caractéristiques techniques